Point de vue

Adieu Direct 8, tu ne nous manqueras pas !

Culture

En temps normal, on pleure à un enterrement. Bizarrement, pas là. Direct 8, chaine du groupe Bolloré, a cédé sa place le 7 octobre 2012 à D8, du groupe Canal+. Retour sur l'histoire du projet, et sur l'avenir du canal 8.

Par Alexandre Foucault,

Créer une chaine tout en direct, telle était l'ambition initiale de Direct 8. Une idée séduisante au départ. On le sait, tout peut arriver en direct : problèmes techniques, caffouillages, intrusions sur le plateau... Et le téléspectateur a l'assurance qu'aucun propos n'est coupé au montage !

Direct 8 était la première expérience télévisuelle du groupe Bolloré. Lancée le 31 mars 2005 à 19h01, après un problème technique, elle fait partie de la première vague des nouvelles chaines de la TNT.

Au départ, pendant les premiers mois, les émissions étaient quotidiennes. En septembre 2005, elles sont devenues hebdomadaires et d'avantage thématisées. Mais, soyons honnêtes, la plupart d'entre elles n'étaient pas du tout captivantes.

Néamoins, Direct 8 a osé lancer des concepts très originaux à ses débuts. Voyage au bout de la nuit, par exemple, où un animateur lisait un livre pendant toute la nuit. On peut citer également les Octopuces, émission pour enfants, et sa célèbre danse du poisson (qui nage, qui nage à reculons).

Entre les programmes, nous pouvions voir les changements de décor, la régie et même les couloirs, le tout sur l'interminable interlude "Moonlight Shadows". La chaine vivait alors sans publicité.

Mais le direct à la télévision coûte très cher. C'est malheureusement un fait qu'a compris Direct 8 un an après ses débuts. Dès septembre 2006, nous avons pû dire adieu à la promesse des 16h de programmes live quotidiens.

Direct 8, une "Apple de la télévision"

La chaine a cédé aux sirènes des annonceurs. La fiction et le sport ont alors fait leur apparition.

Morandini, le pape du clash et du buzz aussi. Son émission éponyme devait être au départ l'adaptation télévisuelle de son excellent talk sur Europe 1. Mais l'émission s'est très vite axée exclusivement sur le coté people du monde des médias, des télé-réalités et des insolites du net.

On se souviendra notamment de cet épisode mémorable où Morandini a annoncé prématurément le décès de Pascal Sevran, ou encore les clashs avec Afida Turner, Giuseppe et autres Jean-Claude Elfassi. Amis du sensationnel, "ne zappez pas" !

C'est ainsi que la chaine a souhaité s'ouvrir au grand public. Un pari plutot réussi. En 2009, Yannick Bolloré déclare que l'envie de Direct 8 est de devenir le "Apple de la Télé"... Elle atteint 2,5% d'audience, la plaçant cette année là 4ème chaine de la TNT, 9ème chaine nationale.

Bye bye Direct 8, bonjour D8

En 2011, le groupe Canal+ a annoncé être intéressé par le rachat de Direct 8. En d'autres termes, Canal veut retaper une maison abandonnée. Et tant mieux pour nous !

Il est vrai qu'au bout de la 774ème rediffusion du 27ème épisode des "Constructeurs de l'extrème", et, plus largement, la faible variété des programmes, le ras-le-bol s'installe.

L'autorité de la concurrence et le CSA ont enfin donné leur accord en septembre 2012 : "the rocket is on the launchpad" !  C'est une belle opération pour Canal+ qui devient le premier grand groupe audiovisuel français à investir de manière conséquente dans une chaine TNT généraliste gratuite. Il faut dire qu'en 2005, seuls 22% des français recevaient la TNT. Aujourd'hui, ce même taux s'élève à 84,5%.

Le groupe a en effet le souci de produire des programmes de qualité, d'avoir une grille cohérente, et de concentrer ses efforts sur seulement deux chaines. Tout le contraire de ses confrères qui ont préféré multiplier les canaux pour maximiser les rentrées publicitaires, sans se soucier de la qualité de la grille.

Ainsi, D8 a débauché Cyril Hanouna et son "Touche pas à mon poste", qui deviendra le programme phare de la grille. La chaine proposera aussi l'adaptation française du talk show américain "The View" : "Le grand 8" sera présenté par Laurence Ferrari, et co-présenté par Roselyne Bachelot entre autres.

Entre les programmes, vous pourrez admirer le travail de l'agence américaine Troïka, qui a déjà réalisé les habillages de grands networks comme ABC, CBS et consors. Le site Puremedias a d'ores et déjà publié des extraits des nouveaux jingles. C'est quand même autre chose que Direct 8 !

Les annonces de D8 semblent donc prometteuses. Cela ne devrait pas être très compliqué de faire mieux que Direct 8. À la vue de ces dernières années, la barre n'est pas très haute. Espérons juste que le pari de Canal+ sera tenu jusqu'au bout.

comments powered by Disqus