Décryptage

Que reproche-t-on aux mormons ?

News

Cette nuit, un mormon peut devenir le prochain Président des États-Unis. Et si les sondages ne le placent pas en tête, on sait que ce scrutin est si imprévisible qu’on ne peut écarter aucune hypothèse. The Daily French tente de vous expliquer pourquoi cette croyance pèse sur le candidat Romney.

Par Guillaume Barki,

Non. Le mormon n’est pas un type en costume-cravate qui vient sonner à votre porte avec un grand sourire pour vous proposer un calendrier chaque année. Pas que.

Un mormon est un croyant. Il fait partie de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Une appellation relativement longue qui marque sa différence sur des points assez complexes, par rapport à d’autres branches chrétiennes. Vous nous excuserez donc de ne pas nous attarder dessus, mais sachez, par exemple, que le mormon n’est pas un catholique.

Cependant, le doute a toujours plané sur les positions, les pratiques ou les écrits mormons. Alors que leurs reproche-t-on ?

Positionnements et projets étonnants

Si vous décidez de vous attaquer votre arbre généalogique, les mormons peuvent devenir vos nouveaux copains. Dans les sous-sols des sièges de nombreuses églises mormones, on trouve des tonnes de documents administratifs, venant évidemment d’Amérique mais aussi d’un très grand nombre de pays.

Ces documents constituent une immense banque de données qui a un but : référencer toute l’humanité. L'église mormone aura donc probablement bien avancé votre travail généalogique, tant leurs données sont complètes. Ils se feront d’ailleurs un plaisir de vous les vendre... à des prix très élevés.

La religion mormone a un but :
référencer toute l’humanité.

Aussi, comme de nombreux mouvements religieux, on retrouve une certaine rigueur conservatrice, dont on ne connait pas toujours les fondements mais qui existent. Ainsi, l’église mormone prend position de manière très étrange contre... le café ou le thé.

Ainsi, dans une ville comme Salt Lake City (Utah), où la grandes majorité des commerces et des médias marchent dans les pas de la culture mormone, il est impossible de se procurer du thé vert ou une quelconque boisson alcoolisée.

Cependant, certains qualificatifs plus inquiétants qu’une simple obsession du référencement planent autour de cette croyance. Polygamie, racisme... Les idées reçues sont-elles fondées ?

Héritage d’anciennes pensées communes et pratiques

Concernant la polygamie, elle n’est plus pratiquée aux États-Unis depuis 1890, selon l’église mormone. Il est vrai qu’elle a été interdite par la loi il y a 120 ans sous peine de 5 ans d'emprisonnement. Mais dans la pratique, de nombreuses familles résidant dans la banlieue de certaines villes de l’Utah vivent encore avec ces moeurs.

Quant à l'homosexualité, elle est dificillement acceptée par les mormons, bien que cela ne soit pas exclusif à cette religion.

Le noir cherche l'absorption dans la race blanche (...) et nous devons y faire face.

Convention des enseignants en religion à la Brigham Young University, Provo, Utah, le 27 août 1954. (Source : Elder MARK E. PETERSON )

Cependant, le racisme a été présent très longtemps dans les écrits et les propos mormons. Il convient cependant de préciser que l’église mormone n’avait pas le monopole de ce genre de propos. Par ailleurs, la position de l’église sur le sujet a beaucoup évoluée. Mais là encore, les déclarations n’ont pas toujours des répercussions immédiates sur la pensée des croyants.

Pourquoi en sait-on si peu ?

Mitt Romney ne fait pas l’étalage de sa religion.

En tant que candidat républicain chargé de ratisser l’électorat centriste américain — tandis que son colistier Paul Ryan se charge de consolider la base du parti républicain et l’électorat le plus à droite — sa mission est plutôt de montrer, comme tout bon candidat à la présidentielle, qu’il a une belle famille et qu’il est attaché aux valeurs traditionnelles.

Le mormonisme étant un mouvement chrétien très particulier, il n’épouse pas la conception majoritaire des américains sur les pratiques culturelles. Il n’est donc pas le meilleur atout pour le candidat Romney de l’emporter cette nuit.

Photo : Gage Skidmore (Wikimedia Commons)
comments powered by Disqus