Bullshit

2012 : le canular du XXIe siècle

BUZZ & WTF
Par Guillaume Barki,

Je me rappelle de cette période, il y a 3 ans. On voyait autant de documentaires sur la fin du monde que sur la mort de Michael Jackson. Et c'est à coup de « Lacrimosa » ou de thème de « l'Exorciste » que les documentaires ajoutaient du sensationnalisme à la conspiration.

Le tout ciblé sur des jeunes crédules et sur des moins jeunes tout aussi crédules, dans un moment où la société se sent dépossédée, pense qu'elle arrive au bout et qu'elle ne peut rien faire contre le terrorisme, la crise économique, les catastrophes climatiques ou la classe politique qui la déçoit.

Les complotistes avaient bien préparé leur coup. Ils allaient voir des millions de collégiens, lycéens, jeunes adultes et personnes âgées — ayant tout juste découvert Internet — ralliés à leur cause. Mais... ?

Ah ! Sacrés Mayas !

Le vrai problème des textes Mayas a toujours été l'interprétation qu'on en a fait.

En 1503, Christophe Colomb pensait déjà que sa découverte de l'Amérique puis de terres plus lointaines — comme les îles Maya — était prophétisée et qu'elle provoquerait un cataclysme. Aujourd'hui, on pense surtout qu'un évêque nommé Pierre d'Ailly a surfé sur la peur tendance à l'époque : le mythe du Deluge, selon lequel des pluies et des inondations perpétuelles mettraient fin à l'espèce humaine.

Plus tard, dans les années 1900, c'est le codex de Dresde — un des rares manuscrits Maya ayant survécu aux ravages du temps ou aux flammes des autodafés — qui sera interprété de manière assez floue. Le spécialiste allemand Ernst Förstemann évoque, dans sa traduction, une « apocalypse » et la « destruction du monde ».

Pour autant 2012 n'est pas cité, et le spécialiste lui-même n'est pas certain que le texte parlait d'un événement futur.

Tout cela a du bon

Mais toute l'agitation autour de la fin du monde n'est pas inutile. Il y a deux semaines, l'émission Envoyé Spécial de France 2 proposait un documentaire sur ce qu'étaient devenu les déçus de l'an 2000.

À l'époque, des centaines de groupes de travaux pratiques s'étaient formés, aux États-Unis notamment, pour apprendre à survivre après le bug de l'an 2000 ou la fin du monde. L'équipe de France 2 a suivi un couple qui donnait des cours de survie à la fin des années 1990.

Désormais reconverti, le couple enseigne ses techniques dans des petits amphis à des salariés. Les directeurs expliquent que ces astuces peuvent être très utiles dans des situations comme l'ouragan Sandy, il s'agit d'avoir des troupes le plus rapidement possible de retour au travail.

Pour la route...

On va quand même essayer de vous faire un peu peur : je vous présente la théorie de «l'inversement du champ magnétique ».

Cette hypothèse, prédisant le basculement des pôles de la Terre, est entretenue par un facteur, le champ magnétique de la planète qui s'affaiblit. Un inversement des pôles provoquerait, selon les initiateurs de la théorie, une éruption solaire comparable à la puissance de 100 milliards de bombes nucléaires.

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a rapidement voulu rassurer, le maximum de l'activité solaire n'est pas prévu pour 2012 mais pour... mai 2013.

Alors ? Ça fait peur, hein ? J'aurais du faire cet article pour Halloween.

Rassurez-vous, les scientifiques ne comprennent même pas le fondement de cette thèse. Il n'y a aucun rapport entre un maximum de l'activité solaire et une inversion du champ magnétique, qui est généré par des forces internes à notre planète.

Couverture : The Daily French
comments powered by Disqus